Napo dans… Du télétravail pour stopper la pandémie | NAPO

Source : Les films Napo
En raison des mesures visant à contenir le coronavirus, de nombreuses personnes doivent travailler à domicile. Cela ne se déroule pas forcément dans les mêmes conditions que de travailler au bureau. Il y a de nombreux nouveaux facteurs à considérer tels que l’équipement et le poste de travail, le risque d’isolement, la famille et les enfants, les interruptions et la recherche d’une nouvelle routine de travail. Napo veut s’assurer que tout le monde peut travailler à la maison de manière productive et aussi sûre et saine que possible. Avec le soutien du patron et de sa collègue Napette, Napo a de bons conseils et dit: « Arrêtez la pandémie, travaillez à la maison… et travaillez en toute sécurité! »

Interaction with a smartphone under different task and environmental conditions: Emergence of users’ postural strategies

Source : International Journal of Industrial Ergonomics.
De nos jours, les interactions avec les smartphones sont en constante augmentation. Ces appareils sont utilisés dans une grande variété de situations en accomplissant des tâches diverses. L’objectif de cette étude est de déterminer si une ou plusieurs stratégies émergent lorsque des sujets envoient librement des messages et naviguent sur le web dans trois conditions environnementales : assis avec ou sans support et debout. Une analyse de groupe hiérarchique (HCA) a donc été appliquée aux paramètres angulaires du cou et du tronc ainsi qu’à la distance entre le visage et le téléphone. Ces données d’analyse de mouvement 3D ont également été traitées en tenant compte des recommandations ergonomiques de l’évaluation rapide des membres supérieurs afin de qualifier les stratégies posturales mises en évidence par l’AHC. Les résultats ont montré qu’il existe trois stratégies posturales différentes adoptées par les sujets, notamment dans le plan sagittal : une première implique le cou sans impliquer le tronc ; une deuxième mobilise fortement la flexion du tronc sans impliquer le cou ; et une troisième stratégie posturale qui combine ces deux comportements. Ces trois stratégies posturales dépendent de la condition environnementale. En effet, la stratégie posturale impliquant le tronc est associée à la présence d’un support alors que celle impliquant le cou n’apparaît que dans des conditions sans support. Il est également observé que les utilisateurs de smartphones adoptent principalement des postures nuisibles, que ce soit en raison d’une flexion excessive du cou, du tronc ou des deux. Même lorsque les sujets se placent dans les postures les moins nocives, il existe toujours des risques de troubles musculo-squelettiques à court ou long terme.

Physical and psychosocial work environmental risk factors of low-back pain: protocol for a 1 year prospective cohort study

Source : BMC Musculoskeletal Disorders.
Les troubles musculo-squelettiques, et en particulier les douleurs lombaires, sont fréquents chez les ouvriers. Dans l’environnement de travail, il existe des facteurs de risque à la fois physiques et psychosociaux. Le travail dans les entrepôts au Danemark implique de nombreuses levées de charges, un rythme de travail élevé et un faible degré d’influence sur le travail. Cette étude examine les associations aiguës et à long terme entre les facteurs environnementaux physiques et psychosociaux du travail et le risque de lombalgie chez les travailleurs des entrepôts. Les objectifs spécifiques de l’étude sont d’étudier 1) les associations exposition-réponse entre la quantité de levage professionnel et les changements à court terme (quotidiens) de la PB, 2) l’influence des jours de travail et de repos accumulés pendant une semaine de travail sur la PB, 3) l’association à long terme entre l’exposition au levage professionnel et la PB lorsqu’elle est évaluée sur un an, et 4) le rôle des facteurs psychologiques et sociaux sur les associations ci-dessus.

International Round Table Discussion: Does Federal, Government, or State Legislation Mandating SPHM Make a Difference to Compliance?

Source : International Journal of Safe Patient Handling & Mobility (SPHM).
Au fil des ans, l’accent a été mis sur la nécessité d’une législation en matière de SSPM pour garantir le respect de l’obligation faite aux employeurs de fournir le matériel nécessaire pour réduire le risque de blessures musculo-squelettiques du personnel lors du déplacement et de la manipulation des patients. L’incohérence avec le succès de la conformité du personnel et des employeurs, même dans les États ou les pays qui disposent d’une législation, indique que celle-ci n’est pas prise aussi au sérieux qu’elle devrait l’être. Cette table ronde se penche sur la question de savoir si la législation du gouvernement fédéral ou des États qui impose une manipulation et une mobilité sécuritaires des patients fait réellement une différence en ce qui concerne le respect de la législation par les employeurs et les employés. Des experts des États-Unis, de l’Australie et du Royaume-Uni présentent leur point de vue sur la situation de leur propre pays ainsi qu’une opinion plus générale sur ce qui est nécessaire pour faire la différence afin d’accroître le respect de la législation.

The mediating effect of work-life interference on the relationship between work-time control and depressive and musculoskeletal symptoms

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
Il est prouvé que le contrôle du temps de travail (CTT) affecte la santé, mais les mécanismes sous-jacents ne sont toujours pas clairs. L’interférence entre le travail et la vie privée (WLI) pourrait être une étape sur la voie de la causalité. La présente étude a examiné si l’interférence entre le travail et la vie privée a des effets sur la santé mentale et physique et les a comparés à d’autres voies causales.

Prevalence of serious mental illness and mental health service use after a workplace injury: a longitudinal study of workers’ compensation claimants in Victoria, Australia

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Les maladies mentales graves sont courantes chez les personnes ayant subi un accident du travail, mais on sait peu de choses sur l’utilisation des services de santé mentale dans cette population. Cette étude vise à estimer la proportion de la population victime d’un accident du travail musculo-squelettique qui souffre d’une maladie mentale, la proportion de ceux qui ont recours aux services de santé mentale par le biais du système d’indemnisation des travailleurs et les facteurs associés à la probabilité d’accéder à ces services.

Essential strategies for safe patient positioning

Source : AORN Journal.
Les erreurs de positionnement des patients pour la chirurgie peuvent causer des dommages aux patients et aux travailleurs. Pour les patients, cela comprend les problèmes respiratoires et cardiovasculaires, la dislocation des articulations, la douleur musculo-squelettique et les blessures neuromusculaires, cutanées et tissulaires, dont certaines peuvent entraîner des dommages permanents. Les défis liés à l’équipe périopératoire, comprennent l’évitement des blessures aux membres de l’équipe et la résolution des problèmes liés au déroulement du travail. Les éléments importants du positionnement sécuritaire des patients pour relever ces défis comprennent une planification minutieuse, une bonne communication et l’utilisation d’équipement et de dispositifs de positionnement appropriés pour prévenir les chutes, les glissades et les lésions de pression chez les patients.

Les sages-femmes, les aides-natales et la SST

Source : Objectif prévention.
La Maison de naissances Jeanne-Mance (CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal) et le Service de sages-femmes de Lanaudière (CISSS de Lanaudière) ont collaboré avec l’ASSTSAS pour circonscrire les risques et les contraintes physiques associés aux activités de travail. Cette collaboration a permis aux sages-femmes et aux aides-natales d’amorcer une réflexion en SST. Pour l’ASSTSAS, c’est l’occasion de se pencher sur les besoins de cette nouvelle clientèle et d’évaluer la meilleure façon de les outiller en prévention.

Prevalence of musculoskeletal complaints among haemodialysis nurses – a comparison between Danish and Swedish samples

Source : International Journal of Occupational Safety and Ergonomics.
Les troubles musculo-squelettiques (TMS) dans la profession infirmière sont courants, comme dans bien d’autres professions. Bien qu’il y ait eu une pléthore d’études visant à déterminer la prévalence des TMS dans le contexte infirmier, à notre connaissance, aucune étude n’a tenu compte des conditions de travail des infirmières en milieu d’hémodialyse.

Pain complaints are associated with quick returns and insomnia among Norwegian nurses, but do not differ between shift workers and day only workers

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Le but de cette étude était de déterminer si les caractéristiques communes des horaires de travail des infirmières norvégiennes étaient associées à des plaintes subjectives de douleur.