Ranking of occupational health and safety risks by a multi-criteria perspective: Inclusion of human factors and application of VIKOR

Source : Safety Science, 2021-06-01.
La gestion de la SST repose sur les résultats de l’évaluation des risques, sur la base desquels sont définies les mesures correctives à prendre pour ramener les risques à des valeurs acceptables. À cet égard, l’article propose une méthodologie basée sur la prise de décision multicritères (MCDM) pour la hiérarchisation des risques professionnels.

Une revue des méthodes d’évaluation de la rentabilité de la prévention des lésions professionnelles

Source : IRSST
Les lésions professionnelles occasionnent des coûts élevés pour l’ensemble des acteurs économiques de la société. L’investissement dans la prévention peut permettre d’en réduire l’ampleur, bien qu’il puisse être difficile d’estimer si cela vaut toujours le coût. Une étude de l’IRSST a permis de développer des connaissances et des outils en lien avec le calcul de la rentabilité des investissements des entreprises en prévention des lésions professionnelles. Il s’agit d’un document de référence, qui présente et décrit les différents concepts méthodologiques par la réalisation d’une analyse de rentabilité. Il comporte aussi des recommandations sur les choix méthodologiques inhérents à la réalisation de ce type de démarche.

Faits et chiffres sur les TMS d’origine professionnelle dans une base de données consultable

Source : Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Vous souhaitez en savoir plus sur la prévalence, les causes ou les conséquences des troubles musculo-squelettiques (TMS) d’origine professionnelle? Facile à utiliser, notre base de données offre de nombreuses entrées contenant des ressources informatives. Elle est consultable sur le site web de la campagne «Lieux de travail sains», dans le cadre du domaine prioritaire «Faits et chiffres». Les ressources disponibles comprennent notamment des rapports analysant les données aux niveaux national et européen, des études de cas explorant les stratégies de prévention, et des orientations sectorielles sur l’élimination des risques. Elles sont incluses dans une base de données offrant des informations clés aux travailleurs, aux employeurs et aux décideurs politiques à la recherche de faits et de chiffres actualisés sur la maladie professionnelle la plus courante en Europe. Les entrées peuvent être filtrées par pays, secteur, type de risque, etc. Vous trouverez donc très facilement les informations dont vous avez besoin.

Implementing the theoretical domains framework in occupational safety: Development of the safety behaviour change questionnaire

Source : Safety Science.
Pour élaborer des stratégies d’intervention efficaces, il est important de comprendre les facteurs qui facilitent ou entravent l’adoption de comportements de sécurité spécifiques. Il n’existe actuellement aucun questionnaire permettant d’identifier les déterminants des comportements de sécurité pour les travailleurs dont la sécurité est essentielle. Cette étude fait état de l’élaboration et de la validation du Safety Behaviour Change Questionnaire (SBCQ) basé sur le Theoretical Domains Framework (TDF).

La recherche en santé et sécurité au travail en France

Source : Références en santé au travail.
Le premier objectif de cette approche est de faire un inventaire des principaux acteurs du domaine en France, qu’ils soient issus du monde académique, des établissements de santé, des services de santé au travail ou d’établissements plus finalisés. Le second objectif consiste à étudier les principales caractéristiques des travaux publiés : quelle approche ? Quel sujet de recherche en termes d’agent agresseur ou de pathologie ? Quelle population de travailleurs ciblée par ces travaux ? Un peu plus de mille publications dans le domaine de la santé au travail ont été analysées.

Statistiques de l’Ontario sur les maladies professionnelles : secteur Soins de santé

Source : Centre de recherche sur le cancer professionnel
Ce nouveau site Web permet aux utilisateurs de se renseigner sur les risques de maladies dans cinq secteurs de l’industrie en Ontario, dont les soins de santé.

Les troubles musculo-squelettiques liés au travail : un fardeau humain et économique évitable

Source : INSPQ
Depuis 40 ans, le visage du travail au Québec a changé. Au Québec, les secteurs non priorisés pour la prévention, tels que les services et des commerces, rassemblent 75 % de l’ensemble de la main-d’œuvre québécoise et 85 % de la main-d’œuvre féminine. Un travailleur québécois sur quatre rapporte des TMS importants au cours d’un an. La grande majorité des travailleurs touchés par les TMS œuvre dans des secteurs non prioritaires et n’a pas accès aux mécanismes de prévention prévus par la loi actuelle.

Saw Safety Risk in the Real World

Source : Professional Safety, 2020-11.
Aux États-Unis, le taux de lésions causées par l’utilisation des scies fixes est important. Une étude a analysé les cadres réglementaire et normatif dans ce domaine afin d’évaluer, sur le terrain, la mise en oeuvre de ces dispositions. Les résultats de l’étude révèlent que de nombreuses mesures de réduction des risques ne sont pas adoptées dans la pratique en raison de la perception que l’utilisation des protecteurs entraine un risque plus élevé que de ne pas les utiliser.

EXPO-S.T.O.P. 2018 — An Overview of Blood Exposure Incidence in 281 US Hospitals

Source : Journal of the Association of Occupational Health Professionals in Healthcare, 2020.
L’AOHP a mené l’enquête EXPO-S.T.O.P. sur les expositions au sang et aux liquides organiques dans les hôpitaux chaque année depuis 2011. Ce rapport présente les résultats de l’enquête 2018 et, à l’aide de divers tableaux et figures, compare les résultats avec ceux des enquêtes précédentes de l’EXPO-S.T.O.P., de l’International Safety Center EPINet et du Massachusetts Sharps Injury Surveillance System.

Safety statistics reveal ‘disappointing’ trends on workplace fatalities, injuries

Source : OHS Canada Magazine.
Les lieux de travail canadiens sont de moins en moins sûrs, selon les dernières données sur la santé et la sécurité au travail dans tout le pays. Publié le 27 avril, le Rapport 2020 sur les taux de mortalité et d’accidents du travail au Canada indique que 1 027 travailleurs sont morts de causes liées au travail en 2018, soit une augmentation de 76 par rapport à 2017. « C’est remarquable car, depuis au moins deux décennies, nous avons constaté une baisse assez constante de nos taux d’accidents dans tout le Canada », a déclaré Sean Tucker, professeur de commerce à l’Université de Regina et principal auteur du rapport. « Maintenant, nous constatons que le creux de la vague est atteint et la trajectoire pourrait être ascendante. C’est donc une source d’inquiétude. »