Justification of aggression against nurses: The effect of aggressor distress and nurse communication quality

Source : Journal of Advanced Nursing.
L’étude a exploré les conditions qui augmentent la justification de l’agression contre les infirmières, du point de vue d’une tierce partie. Les résultats montrent que la détresse de l’agresseur, ainsi que la qualité de la communication de l’infirmière attaquée affectent la justification de l’agression. Les résultats contribuent à la connaissance des causes des agressions contre les infirmières et soulignent la nécessité d’une politique de soins de santé et d’activités d’éducation publique visant à miner l’idée que l’agression contre les infirmières peut se justifier.

Prevalence of workplace violence against healthcare workers: a systematic review and meta-analysis

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Cette étude visait à synthétiser quantitativement les données épidémiologiques disponibles sur les taux de prévalence de la violence au travail (VLT) par les patients et les visiteurs contre le personnel de santé.

De-escalation in health care

Source : Quick Safety.
Ce numéro de “Quick Safety” présente des modèles de désescalade et des interventions pour la prise en charge des patients agressifs et agités aux urgences et en milieu hospitalier. Il existe de nombreuses techniques de désescalade différentes ; ce numéro vise à orienter les professionnels de la santé vers des ressources pour obtenir plus d’information et de formation.

Violence Prevention Begins With Culture of Respect

Source : Hospital Employee Health.
Lorsqu’un chirurgien a été tué par balle par un patient dans un hôpital voisin en 2015, les cliniciens de l’University of Massachusetts Memorial Health Care de Worcester ont révisé son programme complet de prévention de la violence. En plus d’examiner et de mettre à jour les politiques et procédures sur la violence au travail et de créer une équipe interdisciplinaire d’intervention rapide, UMass a adopté des normes de respect pour assurer une culture plus respectueuse au sein du personnel lui-même.

Helping the Helpers: A Focus on Provider Mental Health

Source : Prehospital and Disaster Medicine.
Les services médicaux d’urgence (SMU) sont une profession très stressante, qui peut entraîner une détérioration de la santé mentale des prestataires au fil du temps. L’identification et la gestion des facteurs de stress sont cruciales pour la longévité dans le domaine des SME. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de formation active ni d’accent sur la santé mentale des prestataires. Cette étude visait à aider les gestionnaires à apprendre à aborder des questions délicates avec leurs subordonnés et à les informer efficacement à la suite d’incidents stressants.

A Sharp Rise in the ‘Constantly Fearful’ in the ED: a full 30% of emergency docs fear workplace violence

Source : Hospital Employee Health.
Treize ans après l’étude initiale de la violence envers les médecins d’urgence, les chercheurs qui ont mené en 2018 une étude de suivi ont constaté une multiplication par sept du nombre de ceux qui se sentaient «constamment effrayés» au travail.

Failure to Report, Press Charges ‘Enabling’ ED Violence: ED is ground zero of violence epidemic

Source : Hospital Employee Health.
Les travailleurs de la santé et leurs employeurs «favorisent» dans une certaine mesure l’épidémie de violence lorsqu’ils ne signalent pas les attaques et ne portent pas d’accusations, prévient le président de l’American College of Emergency Physicians.

Employee Health Perspective of a Pregnant Nurse

Source : Hospital Employee Health.
Les professionnels de la santé employés peuvent fournir une éducation et un soutien empreint de compassion aux infirmières enceintes afin qu’elles puissent continuer à travailler en toute sécurité à l’approche de leur date d’accouchement.