Failure to Report, Press Charges ‘Enabling’ ED Violence: ED is ground zero of violence epidemic

Source : Hospital Employee Health.
Les travailleurs de la santé et leurs employeurs «favorisent» dans une certaine mesure l’épidémie de violence lorsqu’ils ne signalent pas les attaques et ne portent pas d’accusations, prévient le président de l’American College of Emergency Physicians.

A Sharp Rise in the ‘Constantly Fearful’ in the ED: a full 30% of emergency docs fear workplace violence

Source : Hospital Employee Health.
Treize ans après l’étude initiale de la violence envers les médecins d’urgence, les chercheurs qui ont mené en 2018 une étude de suivi ont constaté une multiplication par sept du nombre de ceux qui se sentaient «constamment effrayés» au travail.

Employee Health Perspective of a Pregnant Nurse

Source : Hospital Employee Health.
Les professionnels de la santé employés peuvent fournir une éducation et un soutien empreint de compassion aux infirmières enceintes afin qu’elles puissent continuer à travailler en toute sécurité à l’approche de leur date d’accouchement.

Evaluating an intervention addressing stress in emergency department clerical staff

Le stress organisationnel est un problème de santé au travail important relié à de nombreux effets néfastes sur la santé et la société. Bien que de nombreuses études ont examiné les sources de stress professionnel, il existe peu de preuves de l’efficacité d’interventions pour y faire face. Cette étude avait pour objectif d’évaluer des interventions visant à réduire le stress au travail chez le personnel de bureau des services d’urgence.

Lire la suiteEvaluating an intervention addressing stress in emergency department clerical staff

Initiative takes aim at reducing hospital violence

Le groupe de travail sur la réduction de la violence de l’hôpital de Saint-Barnabas a développé une stratégie en trois volets pour remédier aux vulnérabilités: une redéfinition physique et fonctionnelle de la zone de triage du service des urgences; le regroupement en cohorte de patients en état d’ébriété, aux problèmes comportementaux et/ou sans-abri et la normalisation de l’évaluation et du traitement de ces patients à haut risque; la gestion de programmes incluant la formation des employés à l’utilisation des techniques de désamorçage verbal et de l’outil de communication SBAR, ainsi que de nouvelles politiques, procédures et indicateurs.

Lire la suiteInitiative takes aim at reducing hospital violence