Réussir un encoffrement acoustique – Brochure – INRS

Source : INRS
Un encoffrement doit être conçu pour réduire le bruit émis par la machine encoffrée. Que vous fassiez appel à des compétences extérieures ou que vous envisagiez de réaliser un encoffrement, vous devrez appliquer les bons principes de prévention ainsi que les règles techniques de conception présentés ici.

Bruit et vibrations au travail. Compte-rendu du colloque ” bruit et vibrations au travail ” organisé par l’inrs (nancy, 9-11 avril 2019) – Article de revue – INRS

Source : Hygiène et sécurité au travail.
Organisé par l’INRS à Nancy du 9 au 11 avril 2019, le colloque consacré au bruit et aux vibrations au travail a accueilli 200 participants francophones, essentiellement des médecins du travail, des acteurs des services de santé au travail, des préventeurs d’entreprises ou d’administrations, des Caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), des fabricants et des distributeurs d’équipements, des consultants et des acteurs des bureaux d’étude ou des organismes de contrôle. Il a apporté un éclairage sur la prévention de ces deux nuisances et l’évolution des savoir-faire.

Ensuring Workplace Safety: Evidence Supporting Interventions for Nurse Administrators

Source : JONA: The Journal of Nursing Administration.
La violence en milieu de travail dans le secteur de la santé est une préoccupation croissante chez les infirmières ; toutefois, les infirmières administratrices et les gestionnaires ne sont peut-être pas pleinement au courant du niveau, de la fréquence ou de l’étendue du traumatisme que vivent les infirmières membres du personnel. Ce manque d’information est influencé par le fait que les infirmières ne signalent pas les incidents violents, qu’elles croient qu’on s’attend à ce qu’elles s’occupent des patients violents/assaultifs, qu’il leur faut du temps pour documenter ces incidents en détail et qu’elles ont l’impression que le suivi sera minimal pour atténuer les futurs épisodes. Cet article décrit les structures, les processus et les pratiques fondés sur des données probantes qui visent à minimiser les risques organisationnels et à protéger les infirmières et les autres membres du personnel contre les blessures physiques ou émotionnelles ou les traumatismes en milieu de travail.

Design Strategies for Biocontainment Units to Reduce Risk During Doffing of High-level Personal Protective Equipment

Source : Clinical Infectious Diseases.
Contexte général Il existe peu de données pour guider la conception physique des unités de bioconfinement, en particulier la zone de désaffectation. Cela peut avoir un impact sur le risque de contamination des travailleurs de la santé (TS) lors du retrait de l’équipement de protection individuelle (EPI). Méthodes Dans la phase I de notre étude, nous avons analysé des simulations d’une tâche standard de soins aux patients avec 56 travailleurs de la santé formés et axés sur l’élimination de l’EPI de haut niveau. Dans la phase II, en utilisant une approche d’amélioration rapide du cycle, nous avons testé différentes aides à l’équilibre et redessiné l’aménagement des aires de désertion avec 38 élèves. Au cours de la phase III, nous avons mis à l’essai un aménagement redessiné avec 10 autres travailleurs de la santé formés. Nous avons évalué l’efficacité des modifications apportées à la conception pour améliorer le rendement des travailleurs de la santé (mesuré par la fréquence et le nombre de comportements à risque) et réduire la charge physique et cognitive en comparant les résultats des phases I et III. Résultats La charge physique était la plus élevée lorsque les participants enlevaient leurs couvre-chaussures sans aucune aide à l’équilibre ; l’utilisation d’une chaise exigeait le moins d’effort physique, suivie des barres d’appui horizontales et verticales. Dans la conception révisée (phase III), le rendement global des participants s’est amélioré. Il y a eu une diminution significative du nombre de comportements à risque pour les travailleurs de la santé (P = 0,004) ; 5 comportements à risque ont été éliminés et 2 autres ont augmenté. Il y a eu une diminution significative de la charge physique lors du retrait des couvre-chaussures jetables (P = 0,04), et les participants ont signalé une charge de travail similaire dans la nouvelle disposition de retrait (P = 0,43). Conclusions En optimisant la conception et l’aménagement de l’espace de désaffectation, nous avons réduit les comportements à risque des travailleurs de la santé pendant le désaffectation d’EPI de haut niveau.

Premiers résultats de l’enquête SUMER 2017 : comment ont évolué les expositions des salariés aux risques professionnels sur les vingt dernières années ?

Source : Références en santé au travail.
La 4e édition de l’enquête SUMER (Surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels) permet d’étudier l’évolution des expositions aux risques professionnels des salariés sur 20 ans. Ainsi les expositions aux contraintes physiques ont globalement baissé (sauf pour le bruit), tandis que celles aux produits chimiques restent relativement stables.

Travail de bureau

Source : INRS Santé et sécurité au travail
Avec la tertiarisation des activités et le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC), le travail de bureau s’est généralisé. Aujourd’hui plusieurs millions de salariés exercent l‘essentiel de leur activité dans un bureau assis devant un ordinateur. Si les risques professionnels liés au travail de bureau sont moins visibles, ils ne sont pas absents et nécessitent des mesures de prévention adaptées.

ANSI Z358.1 simplified : a guide to emergency shower and eyewash system compliance

Source : Levitt Safety
Au Canada, les lignes directrices relatives aux douches d’urgence et aux douches oculaires sont établies à l’échelle provinciale, dont plusieurs font référence à la norme ANSI/ISEA Z358.1, Emergency Eyewash and Shower Equipment. Ce guide ne se veut pas une interprétation de l’ensemble de la norme ANSI, mais plutôt une mise en évidence de certains des problèmes de conformité les plus courants.

TLV/BEI Guidelines: Under Study

Source : ACGIH
L’American Conference of Governmental Industrial Hygienists (ACGIH) a récemment annoncé l’ajout de nouvelles substances à la liste des substances chimiques et des agents physiques qui seront évaluées en 2019 dans le but de fixer des limites d’exposition professionnelle et des indicateurs biologiques d’exposition pour 2020.