Guide technique relatif aux opérations de modification des machines ou des ensembles de machines en service

Source : Ministère du travail; Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation
Les machines et ensembles de machines utilisés dans les entreprises sont fréquemment modifiés par les employeurs pour des raisons diverses : adéquation des machines avec les exigences de production et d’organisation du travail, assemblage avec d’autres machines, amélioration du niveau de sécurité, extension d’une ligne de production, etc… En l’absence de texte spécifique relatif aux opérations de modification dans le code du travail, le présent guide technique apporte les éclairages nécessaires sur la notion de « modification ». Il rappelle également les objectifs réglementaires en matière de prévention des risques relativement à l’utilisation des machines. Enfin, il présente les procédures qu’il est recommandé d’appliquer aux opérations de modification.

An overview of existing mesothelioma registries worldwide, and the need for a US Registry

Source : American Journal of Industrial Medicine.
L’association entre l’exposition à l’amiante et le mésothéliome malin a été bien établie, ce qui a incité plusieurs pays à établir des programmes de surveillance épidémiologique du mésothéliome. Cet examen compare les registres de mésothéliome existants dans le monde entier afin de développer un modèle conceptuel pour un registre de mésothéliome de capture de cas en temps réel.

La fiche de données de sécurité: un document riche d’informations, essentiel pour la prévention du risque chimique

Source : INRS
Brochure qui explique le cadre réglementaire français en ce qui concerne la fiche de données de sécurité des substances et des mélanges chimiques.

Directive (UE) 2019/983 … concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes au travail

Source : Journal officiel de l’Union européenne.
Des modifications ont été apportées à la directive européenne 2004/37/CE concernant la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition à des agents cancérogènes ou mutagènes au travail. Cinq substances chimiques ont été l’objet des modifications aux valeurs d’exposition professionnelle admissibles.