Coronavirus (COVID-19) guidelines for outbreaks in residential care facilities

Source : Australian Government Department of Health
Le Réseau australien des maladies transmissibles (CDNA) a élaboré ces lignes directrices nationales pour la prévention, le contrôle et la gestion de la santé publique des épidémies de COVID-19 dans les établissements de soins résidentiels en Australie.

Integrated infection control strategy to minimize nosocomial infection of corona virus disease 2019 among ENT healthcare workers

Source : Journal of Hospital Infection.
Les patients présentant des symptômes de COVID-19 peuvent se présenter aux départements d’Oto-rhino-laryngologie (ORL). En outre, les procédures diagnostiques et thérapeutiques dans les services d’ORL impliquent un contact direct avec la muqueuse des voies respiratoires supérieures des patients et/ou incitent les patients à tousser ou à éternuer. Cela représente un risque particulièrement élevé. Afin de protéger les travailleurs de la santé et les patients non infectés contre les patients potentiellement atteints de COVID-19, des mesures de contrôle des infections ont été mises en place dans le service d’ORL du West China Hospital (WCH). Nous résumons nos expériences, qui, nous l’espérons, pourraient aider d’autres unités d’ORL à formuler leurs propres plans de contrôle des infections pour prévenir la transmission nosocomiale de COVID-19.

Association between 2019-nCoV transmission and N95 respirator use

Source : Journal of Hospital Infection.
Nous avons recueilli rétrospectivement des données sur les infections du 2 au 22 janvier 2020 dans six départements de l’hôpital Zhongnan de l’université de Wuhan. Le personnel médical des départements considérés à risque (médecine respiratoire, de soins intensifs et de maladies infectieuses / zone de quarantaine) portait des respirateurs N95, et se désinfectait et se nettoyait les mains fréquemment, tandis que le personnel médical des trois autres départements (urologie, chirurgie pancréatique, trauma et microchirurgie) n’était pas perçus comme étant à risque et ne portait pas de masque médical, et ne se désinfectait et se nettoyait les mains qu’occasionnellement. Malgré une exposition beaucoup plus importante dans le groupe N95 (733%), aucun membre du personnel médical portant les masques N95 et suivant des routines de désinfection et de lavage des mains fréquents n’a été infecté par le COVID-19 au cours de cette période.

Practical experiences and suggestions on the eagle-eyed observer, a novel promising role for controlling nosocomial infection of the COVID-19 outbreak

Source : Journal of Hospital Infection.
Nous faisons état d’une nouvelle mesure de lutte contre l’infection, l’observateur à l’oeil de lynx. Mise en place par l’équipe médicale d’urgence nationale en matière de sauvetage sur le terrain, cette mesure minimise le risque d’infection nosocomiale et fournit une protection psychologique aux travailleurs médicaux dans la lutte contre la COVID-19. Les observateurs sont de préférence du personnel ayant une grande expérience de la lutte contre les infections; ils ont reçu une formation intensive pour se familiariser avec les exigences de la lutte contre les infections dans les salles d’isolement.

Understanding the emerging coronavirus: what it means for health security and infection prevention

Source : Journal of Hospital Infection.
L’épidémie actuelle (COVID-19) du nouveau coronavirus (SRAS-CoV-2) en Chine et le début de sa propagation mondiale ultérieure ont déjà un impact sur les systèmes de santé et l’économie mondiale. La manière dont les pays et les organisations internationales répondent aux défis qu’elle pose peut avoir des répercussions profondes et durables sur la santé mondiale. Les décisions prises, tant au niveau national qu’international, contribueront à éclairer la manière dont nous réagirons aux futures pandémies et aux défis de la sécurité sanitaire… En analysant les causes de cette pandémie et de pandémies similaires, ainsi que les influences physiopathologiques, humaines et politiques sur sa propagation, nous espérons éclairer les risques sanitaires actuels, la dynamique décisionnelle et les implications futures de l’actuelle pandémie de coronavirus.

Nouvelles pressions en vue sur la santé des travailleurs

Source : Le Rapport sur la santé et la sécurité.
L’identification du nouveau coronavirus 2019 (causant la maladie COVID-19) en Chine à la fin de 2019 a mis en évidence le besoin d’établir des pratiques exemplaires dans les lieux de travail afin de réduire les risques d’infection.

A patient sink tap facilitating carbapenemase-producing enterobacteriales transmission

Source : Journal of Hospital Infection.
Les entérobactériens producteurs de carbapénase (ECP) peuvent coloniser l’intestin, mais peuvent aussi sont porteurs de marqueurs multirésistants aux médicaments, souvent associés à une mortalité accrue. L’incidence de l’ECP augmente en fonction de facteurs de risque, notamment l’hospitalisation antérieure (dans les hôpitaux où l’ECP est endémique), les maladies graves, l’utilisation de dispositifs invasifs, l’exposition aux antibiotiques à large spectre et aux voyages internationaux [3,4]. L’ECP peut se propager par un manque d’hygiène des mains, par l’environnement du service ou par la colonisation par l’eau. Des recherches antérieures ont montré que Klebsiella pneumoniae, qui produit de la carbapénase, se transmet par bassin au patient.

Do Clean Common Areas Save Lives?

Source : Journal of the American Geriatrics Society.
Cet éditorial commente l’article de Gontjes et al. Plusieurs études récentes ont examiné la transmission des MDRO aux travailleurs de la santé pendant qu’ils s’occupent des résidents des maisons de soins infirmiers dans leur chambre, et ont constaté que les activités les plus susceptibles d’entraîner la transmission d’organismes multirésistants (MDRO) des résidents aux travailleurs de la santé sont celles qui impliquent un contact étroit : aide aux activités de la vie quotidienne, examen physique, changement de pansements et soins ou utilisation d’instruments médicaux à demeure. Dans le présent numéro du Journal of the American Geriatrics Society, Gontjes et al. examinent le fardeau des MDRO récupérés dans les maisons de soins infirmiers à partir d’environnements extérieurs aux chambres des résidents. Ce faisant, ils s’aventurent dans un nouveau territoire pour la prévention et le contrôle des infections – celui des aires communes et de réadaptation dans les maisons de soins infirmiers.

Can Sink Design Drain Infection Control Efforts?

Source : General Surgery News
Lorsqu’il s’agit de prévenir les infections nosocomiales, le lavage des mains est la règle n°1. Mais de nouvelles preuves montrent que l’endroit où vous vous lavez les mains a aussi son importance. Certaines caractéristiques de conception des éviers, notamment une cuvette relativement peu profonde et une caractéristique supplémentaire ajoutée à l’extrémité d’un robinet pour réduire le débit d’eau, peuvent contribuer à la propagation des microbes, selon une nouvelle étude de chercheurs de l’Université du Michigan, à Ann Arbor.

Pour la prévention et le contrôle de la gale en centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD): guide d’intervention

Source : BANQ
Le Guide d’intervention pour la prévention et le contrôle de la gale en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), publié en 2017, résume les pratiques professionnelles de prévention et de contrôle ainsi que les interventions à mettre en place en présence d’un cas ou d’une éclosion de gale dans un centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Il vise à outiller les gestionnaires, les infirmières (ex. : en prévention des infections, responsables d’unité) ainsi que les professionnels de santé publique qui agissent en soutien. OCLC: 1021303963