Réadaptation au travail chez les 45 ans et plus dans le secteur de la santé et des services sociaux [format électronique]

Source : IRSST
Cette étude suggère cinq pistes qui peuvent être suivies par les organisations pour optimiser leurs systèmes de surveillance, de prévention et de prise en charge des lésions professionnelles chez leurs travailleurs plus âgés : 1) porter une attention prioritaire à deux sous-groupes particulièrement vulnérables; 2) miser sur l’organisation du travail comme levier d’intervention; 3) investir dans des mécanismes visant à assurer l’engagement de l’ensemble des acteurs organisationnels; 4) renforcer les systèmes organisationnels de prévention et de prise en charge des situations de lésions professionnelles; 5) miser sur des actions qui visent concomitamment les travailleurs et leur environnement de travail.

International Round Table Discussion: Does Federal, Government, or State Legislation Mandating SPHM Make a Difference to Compliance?

Source : International Journal of Safe Patient Handling & Mobility (SPHM).
Au fil des ans, l’accent a été mis sur la nécessité d’une législation en matière de SSPM pour garantir le respect de l’obligation faite aux employeurs de fournir le matériel nécessaire pour réduire le risque de blessures musculo-squelettiques du personnel lors du déplacement et de la manipulation des patients. L’incohérence avec le succès de la conformité du personnel et des employeurs, même dans les États ou les pays qui disposent d’une législation, indique que celle-ci n’est pas prise aussi au sérieux qu’elle devrait l’être. Cette table ronde se penche sur la question de savoir si la législation du gouvernement fédéral ou des États qui impose une manipulation et une mobilité sécuritaires des patients fait réellement une différence en ce qui concerne le respect de la législation par les employeurs et les employés. Des experts des États-Unis, de l’Australie et du Royaume-Uni présentent leur point de vue sur la situation de leur propre pays ainsi qu’une opinion plus générale sur ce qui est nécessaire pour faire la différence afin d’accroître le respect de la législation.

Prevalence of serious mental illness and mental health service use after a workplace injury: a longitudinal study of workers’ compensation claimants in Victoria, Australia

Source : Occupational and Environmental Medicine.
Les maladies mentales graves sont courantes chez les personnes ayant subi un accident du travail, mais on sait peu de choses sur l’utilisation des services de santé mentale dans cette population. Cette étude vise à estimer la proportion de la population victime d’un accident du travail musculo-squelettique qui souffre d’une maladie mentale, la proportion de ceux qui ont recours aux services de santé mentale par le biais du système d’indemnisation des travailleurs et les facteurs associés à la probabilité d’accéder à ces services.

Paradoxical Impact of a Patient-Handling Intervention on Injury Rate Disparity Among Hospital Workers

Source : American Journal of Public Health.
Les chercheurs ont testé l’efficacité d’une intervention complète de manipulation sécuritaire des patients pour les travailleurs de la santé à salaire élevé (infirmières) par rapport aux travailleurs de la santé à faible salaire (préposés aux soins des patients). Les résultats démontrent que même si l’intervention a changé la perception des deux groupes de travailleurs de la santé à l’égard de la manipulation sécuritaire des patients, on n’a observé de réduction des blessures que chez les travailleurs mieux rémunérés.

Effects of occupational safety and health (OSH) interventions at the workplace

Le but de cette revue de littérature était d’évaluer les preuves que les politiques législatives et réglementaires en matière de sécurité et de santé au travail (SST) pourraient améliorer l’environnement de travail en termes de réduction du nombre d’accidents du travail et de décès, de troubles musculo-squelettiques, de plaintes de travailleurs, de congés de maladie et d’expositions professionnelles défavorables.

The interplay between supervisor safety support and occupational health and safety vulnerability on work injury

Les travailleurs exposés à des dangers sans protection adéquate courent un plus grand risque de blessure et de maladie. Les actions des superviseurs ont également été associées à un risque de blessure. Cette étude a examiné l’interaction entre le soutien à la sécurité de la part des superviseurs et la vulnérabilité en matière de santé et de sécurité au travail sur les lésions et les maladies professionnelles.

Lire la suiteThe interplay between supervisor safety support and occupational health and safety vulnerability on work injury

Workplace violence injury in 106 US hospitals participating in the Occupational Health Safety Network (OHSN)

La violence au travail est un risque professionnel important pour les travailleurs de la santé aux États-Unis. Une analyse des données de surveillance soumises par les hôpitaux membres du réseau OHSN révèle que, de 2012 à 2015, le taux global de traumatismes liés à la violence au travail a augmenté de 23% par an. La violence au travail est un problème grave et de plus en plus courant dans les hôpitaux qui participent au réseau. Les personnel infirmier présente le risque de blessure le plus élevé.

Lire la suiteWorkplace violence injury in 106 US hospitals participating in the Occupational Health Safety Network (OHSN)