Potential Hazards of Additive Manufacturing

Source : NIOSH Science Blog
La transformation additive, communément appelée impression 3D, est de plus en plus répandue dans l’industrie. Les industries de l’automobile, de l’aérospatiale, des dispositifs médicaux et de l’électronique l’utilisent déjà, et on s’attend à ce que les applications biomédicales augmentent. Un nouvel article de chercheurs du NIOSH, publié dans le Journal of Occupational and Environmental Hygiene, met en lumière les procédés de transformation additive, identifie les dangers potentiels et discute des besoins de recherche pour protéger les travailleurs.

Measuring and controlling emissions from polymer filament desktop 3D printers

Source : Health and safety executive
Les imprimantes 3D ‘de bureau’ abordables utilisent des filaments pour déposer le polymère à travers une buse chauffée afin de construire des objets tridimensionnels. Ce type d’imprimante n’est généralement pas enfermé et, selon certaines études elles pourraient dégager des vapeurs et des particules potentiellement nocives. La base de preuves scientifiques sur les expositions et les effets potentiels sur la santé est en cours d’élaboration à l’échelle internationale. Ce rapport décrit les recherches initiales effectuées en laboratoire pour a) mesurer les émissions de particules et de composés organiques volatils provenant d’imprimantes 3D de bureau et b) étudier l’efficacité des mesures de contrôle visant à réduire ces émissions.