Care providers’ troubled conscience related to an implementation of a time management system in residential care for older people—a participatory action research study

Source : Scandinavian Journal of Caring Sciences.
Les prestataires de soins en résidence pour personnes âgées font souvent référence au manque de temps, un problème qui peut engendrer des troubles de conscience. Cette recherche-action participative (RAP) a été menée auprès de 14 prestataires et de leur gestionnaire en soins résidentiels pour personnes âgées. La recherche-action visait à aider les prestataires à faire face de manière constructive à leurs problèmes de conscience liés à la mise en œuvre d’un système de gestion du temps. La RAP a permis aux participants de former leur propre structure de la planification professionnelle pratique, adaptée aux besoins des résidents et à leur travail quotidien. Dans ce processus, les participants ont utilisé leur conscience troublée comme une force motrice et un atout.

Implementation of Personal Protective Equipment in Nursing Homes to Prevent Spread of Novel or Targeted Multidrug-resistant Organisms (MDROs)

Source : Centers for Disease Control and Prevention, National Center for Emerging and Zoonotic Infectious Diseases (NCEZID), Division of Healthcare Quality Promotion (DHQP)
La mise en œuvre des précautions à prendre en cas de contact, telle qu’elle est décrite dans la Ligne directrice du CDC sur les précautions à prendre en matière d’isolement, est perçue comme un défi pour les foyers de soins qui tentent d’équilibrer l’utilisation de l’EPI et la restriction des chambres pour prévenir la transmission du MDRO avec la qualité de vie des résidents. Ainsi, la pratique actuelle dans de nombreux foyers de soins est de mettre en œuvre des précautions de contact uniquement lorsque les résidents sont infectés par un MDRO et en traitement.

Presenteeism common in long-term care

Source : Hospital Employee Health.
Les résultats d’une étude utilisant la surveillance active des infections respiratoires aiguës sur une période de cinq mois ont révélé que 89 % du personnel malade d’un établissement de soins de longue durée continue de travailler. L’établissement a établi des politiques contre un tel présentéisme, mais elles devront peut-être être révisées pour réduire au minimum les pressions exercées sur le personnel pour qu’il ne s’absente pas du travail, ont souligné les auteurs.

Respiratory viral surveillance of healthcare personnel and patients at an adult long-term care facility

Source : Infection Control & Hospital Epidemiology.
Nous avons effectué une surveillance active des infections respiratoires aiguës virales chez les résidents et le personnel soignant d’un établissement de soins de longue durée pendant la saison des maladies respiratoires 2015-2016. Des infections respiratoires aigues ont été observées chez les patients et les professionnels de la santé, ce qui souligne l’importance d’inclure les professionnels de la santé dans les programmes de surveillance.

Une forme de gestion désincarnée de l’activité: L’exemple d’une formation en santé et sécurité du travail destinée aux préposés aux bénéficiaires au Québec

Source : Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé.
Cet article a pour objectif d’illustrer les limites d’un mode de gestion désincarné de l’activité réelle de travail. Nous prenons l’exemple d’un mode de gestion « top-down » d’une formation en santé au travail destinée aux préposés aux bénéficiaires travaillant dans les organisations gériatriques au Québec. À partir d’une étude qualitative (neuf entrevues semi-dirigées avec des préposés) visant à déterminer les facteurs favorables à l’application de cette formation, nous décrivons trois résultats principaux. D’une part, l’activité des préposés est structurée quotidiennement en matière de rythmes de travail et de balises temporelles. D’autre part, les préposés utilisent des stratégies de régulation des temporalités qui contreviennent en partie aux savoirs transmis lors de la formation initiale. Enfin, le contenu du programme de formation n’est pas fréquemment respecté. Nous émettons deux recommandations visant le développement d’autres formations en nous basant sur la participation directe des préposés.

RI et CIUSSS : quand l’union fait la force

Source : Objectif prévention.
Avec la collaboration de l’ASSTSAS, il y a déjà plusieurs années, un comité paritaire de santé et sécurité du travail a été mis sur pied au Symbiose, qui est à la fois une ressource intermédiaire (RI) et une résidence privée pour aînés (RPA). Dès lors, des membres du personnel et de la direction ont été mis à contribution afin de réfléchir aux enjeux de SST de la résidence.

Le vieillissement des personnes présentant des troubles mentaux graves : quelles conditions de vie, de santé et de services?

Source : Vie et vieillissement.
Avec la conjoncture démographique et sociosanitaire actuelle, les aînés qui présentent un trouble mental grave connaîtront une forte croissance au sein de la population. Ces derniers demeurent toutefois méconnus des professionnels et gestionnaires de services et peu abordés dans les études scientifiques et politiques publiques. Sur la base d’une revue des écrits, le présent article propose de démystifier les réalités vécues par cette population. Celui-ci vise plus précisément à dresser un portrait global des conditions de santé, de vie et de services des personnes vieillissantes vivant avec un TMG.

Les chutes de même niveau

Source : Prévention au travail
Les chutes de même niveau représentent un risque dans tous les milieux de travail, et c’est particulièrement le cas dans le milieu de la santé. Dans la laverie de la cuisine d’un CHSLD, Véronique débarrasse les plateaux et fait le tri de la vaisselle avant que celle-ci ne soit acheminée vers le lave-vaisselle. Pendant ce temps, Amanda déplace une pile de paniers de lavage à l’aide d’un chariot. Les deux travailleuses ont accepté de déroger à leurs habituelles méthodes de travail pour les besoins de notre démonstration. Pouvez-vous dire quelles erreurs ont été commises ?

Identification des conditions gagnantes pour l’implantation des politiques d’environnements sans fumée dans les établissements de santé et de services sociaux du Québec

Source : Institut national de santé publique du Québec
Les politiques d’environnements sans fumée sont, à plusieurs niveaux, complexes à implanter, particulièrement quand elles s’appliquent à des organisations de santé aux clientèles et installations hétérogènes. Les membres du personnel doivent connaître les modalités d’application, en plus d’y adhérer, d’en faire la promotion et d’intervenir auprès des individus ne respectant pas la politique. Selon leur situation, les usagers peuvent être réticents devant un changement imposé, particulièrement quand ils sont hébergés.

Quel sera l’avenir des EHPAD ? plus qu’un lieu de vie, selon Guillaume JEUNOT

Source : ManagerSante.com.
Cet article se penche sur l’avenir des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. L’auteur aborde tout d’abord une tendance vers l’ouverture notamment dans l’approche Humanitude ou par certaines initiatives intergénérationnelles. Il mentionne aussi de nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle (pour s’évader), la domotique (pour le maintien à domicile), la détection de chutes, entre autres. L’article finit avec une bibliographie présentant différentes pratiques intéressantes.