Long working hours and depressive symptoms: moderating effects of gender, socioeconomic status, and job resources

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Les revues systématiques et les méta-analyses ont révélé des associations incohérentes entre les heures de travail et les symptômes dépressifs. Le but de cette étude était d’étudier les modérateurs possibles de cette association, en utilisant les données d’une enquête transversale à grande échelle.

How long does it last? Prior victimization from workplace bullying moderates the relationship between daily exposure to negative acts and subsequent depressed mood

Source : European Journal of Work and Organizational Psychology.
La présente étude visait à examiner les relations entre l’exposition quotidienne à des actes négatifs et l’humeur dépressive le même jour et les jours suivant l’exposition, et à vérifier l’hypothèse selon laquelle ces relations seraient plus fortes chez ceux qui ont récemment traversé un processus de victimisation de l’intimidation en milieu de travail.

Relationship between psychosocial strains at the workplace, depression, and cognitive deficiencies

Source : Federal Institute for Occupational Safety and Health
Le projet actuel a étudié les relations entre quatre facteurs pouvant contribuer à la dépression et à la déficience de l’aptitude au travail chez les infirmières en activité: les caractéristiques psychosociales du travail (PWC), l’épuisement professionnel, les déficits cognitifs et le vieillissement.

Bi-directional relation between effort‒reward imbalance and risk of neck-shoulder pain

L’objectif de cette étude est de déterminer si les symptômes dépressives sont un facteur intermédiaire dans la relation entre le déséquilibre effort/ récompense et les douleurs au cou et à l’épaule.

Lire la suiteBi-directional relation between effort‒reward imbalance and risk of neck-shoulder pain