Organizational structure and safety culture: Conceptual and practical challenges

Source : Safety Science.
Cet essai fait valoir que :(1.)Les concepts de « sécurité » et de « culture de la sécurité » sont sous-développés dans l’analyse organisationnelle. Cela a conduit à une ambiguïté et une confusion dans notre compréhension du lien de causalité entre les deux et des éléments spécifiques de la structure organisationnelle.(2.)Le lien entre la structure et la culture de la sécurité en tant que caractéristiques de l’organisation est plus complexe qu’on ne pourrait le supposer. Le contenu réel des éléments structurels – tels que les rôles et les règles, les lignes fonctionnelles et les limites de l’autorité, la responsabilité et la communication – peut lui-même exiger des normes culturelles d’acceptation étroitement liées pour fonctionner réellement comme décrit formellement. Dans le cas contraire, un organigramme formel peut donner une image très trompeuse, comme c’est souvent le cas, des transactions réelles qui se déroulent au sein d’une organisation en fonctionnement(3). Mais la relation entre la structure et la culture de sûreté peut être différente dans les différentes phases (1) du changement initial des caractéristiques culturelles ou sous-culturelles qui nuisent à la sûreté, (2) du développement de la culture de sûreté et, enfin, (3) du défi que représente le maintien continu d’une culture de sûreté dans le temps au sein d’une organisation.Les implications de ces points sont étudiées à la fois pour la recherche future en matière de sécurité et pour la pratique réglementaire concernant la structure organisationnelle et la culture de la sécurité et, en fin de compte, pour les relier à l’amélioration des performances de sécurité.