Ventilation et transmission de la COVID-19 en milieu scolaire et en soin – Résumé du Rapport du Groupe d’experts scientifiques et techniques (janvier 2021)

Source : La Direction des communicatinos du ministère de la Santé et des services sociaux
Ce document est un résumé du rapport du groupe d’experts qui contient leurs conclusions et plusieurs recommandations pour améliorer la qualité de l’air intérieur des bâtiments en contexte de pandémie de COVID-19.

Filtering facepiece respirators with an exhalation valve: measurements of filtration efficiency to evaluate their potential for source control.

Source : U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control and Prevention, National Institute for Occupational Safety and Health
Ce rapport technique résume les recherches entreprises par le National Personal Protective Technology Laboratory (NPPTL) afin de fournir des recommandations scientifiques améliorées sur l’utilisation de masques respiratoires filtrants avec une valve d’expiration. Ces résultats montrent que les masques filtrants avec valve d’expiration offrent une protection respiratoire à l’utilisateur et peuvent également réduire les émissions de particules à des niveaux similaires ou supérieurs à ceux des masques chirurgicaux, des masques de procédure ou des revêtements faciaux en tissu. Cette étude montre également que les modifications apportées à ces respirateurs peuvent réduire davantage les émissions de particules. Plus précisément, l’utilisation d’un tampon d’électrocardiogramme ou d’un ruban chirurgical fixé sur la valve depuis l’intérieur du masque filtrant peut permettre un contrôle à la source similaire à celui d’un masque sans valve d’expiration. Ces résultats ont des implications importantes pour les orientations en matière de contrôle à la source et d’atténuation.

Elastomeric Half Mask Respirator Resources

Source : The National Personal Protective Technology Laboratory (NPPTL)
Les demi-masques respiratoires en élastomère sont un type d’appareil de protection respiratoire(APR) à purification d’air et sont des dispositifs réutilisables avec des éléments filtrants interchangeables (cartouches ou filtres) qui peuvent être sélectionnés pour fournir le niveau de filtration nécessaire (par exemple, N95). Les pièces faciales sont faites de caoutchouc synthétique ou naturel permettant un nettoyage, une désinfection, un stockage et une réutilisation répétés. Comme le masque doit former un joint étanche contre le visage de l’utilisateur, ils doivent être soumis à des tests d’ajustement au moins une fois par an. Cette page permet d’en savoir plus sur les études du NIOSH et les ressources disponibles concernant les APR en élastomère.

Global Nurses United demands World Health Organization strengthen Covid-19 guidance

Source : Global Nurses United
Dans la lettre, Global Nurses United (GNU) demande à l’OMS de reconnaître pleinement la science actualisée, en reconnaissant que la transmission par voie aérienne/aérosol du SRAS-CoV-2 – le virus qui cause le Covid-19 – est un mode de transmission important. L’organisme demande également à l’OMS de renforcer ses recommandations sur les EPI et d’actualiser ses directives sur la lutte contre les infections et autres directives applicables afin de traiter pleinement et de manière protectrice les risques de transmission des cas asymptomatiques et présymptomatiques. Enfin, la lettre demande à l’OMS de reconnaître l’expertise de ceux qui sont en première ligne, encourageant l’organisation à « impliquer les infirmières et les travailleurs de la santé qui dispensent des soins directs et leurs syndicats dans l’élaboration de directives sur le SRAS – CoV-2 et Covid-19 ».

Ventilation et transmission de la COVID-19 en milieu scolaire et en soin – Rapport du Groupe d’experts scientifiques et techniques (janvier 2021)

Source : La Direction des communicatinos du ministère de la Santé et des services sociaux
Ce rapport contient les conclusions du groupe d’experts et plusieurs recommandations pour améliorer la qualité de l’air intérieur des bâtiments en contexte de pandémie de COVID-19.

Prendre en charge les risques psychosociaux au travail

Source : Convergence SST, 2020.
Dans la dernière publication de Convergence SST, je vous invitais à sonder vos gens et à être à leur écoute pour mieux les accompagner, dans un contexte où la pandémie de COVID-19 avait forcé les employeurs à repenser l’organisation du travail. Ces changements ont généré stress, anxiété, insécurité… et ces sentiments risquent de perdurer, car le monde du travail continuera de se transformer. Mais souffrir au travail ne devrait jamais être une option!

Study links inadequate PPE, COVID-19 infection controls to worker mental health issues

Source : Safety & Health, 12/14/2020.
Les sentiments d’anxiété et de dépression étaient plus élevés chez les travailleurs dont les besoins perçus en matière d’équipement de protection individuelle et de contrôle des infections n’ont pas été satisfaits au cours des premiers mois de la pandémie COVID-19, selon les résultats d’une récente étude menée hors du Canada.

L’association entre le caractère adéquat perçu des procédures de contrôle des infections au travail et de l’équipement de protection personnel pour les symptômes de santé mentale. Un sondage transversal des travailleurs de la santé canadiens durant la pandémie COVID-19

Source : The Canadian Journal of Psychiatry, 9/21/2020.
Cette étude avait pour objectif d’examiner la relation entre le caractère adéquat perçu de l’équipement de protection personnel (EPP) et les procédures de contrôle des infections (PCI) en milieu de travail et les symptômes de santé mentale au sein d’un échantillon de travailleurs de la santé du Canada, dans le contexte de la pandémie COVID-19 en cours. Nos résultats suggèrent qu’un resserrement des stratégies de contrôle des infections par l’employeur a probablement des implications importantes pour les symptômes de santé mentale chez les travailleurs de la santé du Canada.

Global nurses group pushes WHO for stronger stance on COVID-19 protections

Source : Safety & Health, 12/21/2020.
Global Nurses United demande à l’Organisation mondiale de la santé des directives plus strictes concernant la COVID-19, notamment un appel à davantage d’équipements de protection individuelle pour les travailleurs de la santé et la reconnaissance par l’OMS du mode de propagation du virus.

Effet du confinement sur l’intensité de la lombalgie chez des patients lombalgiques chroniques : étude CONFI-LOMB

Source : Revue du Rhumatisme, 12/1/2020.
Le contexte de pandémie au coronavirus SARS-CoV-2 et plus particulièrement, le confinement, sont susceptibles d’avoir influencé l’évolution des symptômes lombaires. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’impact du confinement sur l’intensité de la lombalgie chez les patients lombalgiques chroniques.