Lésions et allergies au visage associées au port de masques

Source : Objectif prévention, novembre 2020.
Le port prolongé de masques de procédure et d’appareils de protection respiratoire (APR) N95 a laissé des traces sur le visage de plusieurs travailleurs de la santé. La pression et la friction exercées par ces équipements sur la peau, la chaleur et l’humidité provenant de la respiration ont exacerbé certains symptômes cutanés. Des allergies cutanées ont également été observées chez certains travailleurs. Cet article présente un ensemble de données et de recomman­dations sur les enjeux du port de masques.

Biological agents and prevention of work-related diseases: a review

Source : European Agency for Safety and Health at Work
Un nouveau rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) résume les résultats d’un projet d’envergure consacré à l’exposition aux agents biologiques sur le lieu de travail et aux effets connexes sur la santé. Les conclusions de ce projet, réalisé avant la pandémie de COVID-19, sont très pertinentes compte tenu de la situation mondiale actuelle. Les résultats couvrent les secteurs sensibles, les groupes vulnérables, les risques émergents et les systèmes de surveillance.

The benefits of latex-free gloves in the operating room environment

Source : British Journal of Nursing.
Des gants de protection stériles sont utilisés pour réduire le risque d’infection pour les patients et les cliniciens dans tous les établissements de soins. Cela est particulièrement important dans les salles d’opération, où l’infection du site chirurgical est une complication courante et grave pour les patients périopératoires. Ces gants sont traditionnellement fabriqués à partir de latex de caoutchouc naturel et saupoudrés de poudre d’amidon de maïs. Cependant, l’utilisation fréquente de gants en latex peut entraîner une hypersensibilité ou une allergie au latex.

The benefits of latex-free gloves in the operating room environment

Source : British Journal of Nursing.
Des gants de protection stériles sont utilisés pour réduire le risque d’infection pour les patients et les cliniciens dans tous les établissements de soins. Cela est particulièrement important dans les salles d’opération, où l’infection du site chirurgical est une complication courante et grave pour les patients périopératoires. Ces gants sont traditionnellement fabriqués à partir de latex de caoutchouc naturel et saupoudrés de poudre d’amidon de maïs. Cependant, l’utilisation fréquente de gants en latex peut entraîner une hypersensibilité ou une allergie au latex.