Prévention des risques psychosociaux : les employeurs du public déclarent une forte exposition et une prévention active

Source : Point Stat.
En 2016, d’après leurs employeurs, près de 90 % des agents du secteur public et près de 70 % des salariés du secteur privé travaillent dans un établissement ayant pris, au cours des trois dernières années, des mesures pour prévenir les risques psychosociaux (RPS) au travail. Ces actions ne sont pas toujours menées dans le cadre d’une démarche formalisée d’évaluation des risques. En effet, seule la moitié des agents du secteur public et des salariés du secteur privé travaillent dans un établissement ayant élaboré ou mis à jour, au cours des douze derniers mois, un document unique d’évaluation des risques professionnels incluant les risques psychosociaux.

Quand le travail s’accélère à l’hôpital : quels sont les risques pour le professionnel de santé ? Marie PEZE nous décrit les symptômes (1/2)

Source : ManagerSante.com
Une frénésie s’est emparée de notre époque et donc aussi du monde du travail. Pour satisfaire une insatiable productivité, le rythme de travail s’est intensifié au-delà des limites du corps et du psychisme humain et nous vivons une vie d’athlètes de la quantité, sans répit, sans repos, prisonniers d’un train qui roule si vite que ceux qui sont dedans ne savent plus comment en descendre et ceux qui, au chômage, le voit passer, ne savent comment y monter. Voici la rançon de la nouvelle économie de marché.

How Do You Deal With Death and Dying?

Source : Clinical Journal of Oncology Nursing.
Cet article témoigne de l’impact des soins de fin de vie sur le personnel infirmier en oncologie et offre un aperçu des ressources disponibles, qu’il s’agisse de services de soutien (conseils, soins pastoraux ou spirituels, interventions post-crise) ou de formation sur les soins de fin de vie.

Reconnaître l’humain derrière l’uniforme

Source : Objectif prévention.
Les paramédics exercent un métier d’urgence et sont exposés chaque jour à des expériences hautement chargées émotivement, souvent bouleversantes, voire traumatisantes. Cette exposition constante peut affecter leur bien-être physique, psychologique, familial ou social.

La mobilisation et la reconnaissance des employés

Source : Objectif prévention.
Face au contexte de pénurie de main-d’oeuvre, le propriétaires de deux résidences pour aînés (RPA) et d’une ressource intermédiaire (RI) ont pris le pari d’agir sur les conditions d’exercice du travail et d’augmenter les sources de bonheur de leurs employés. Leurs actions reposent sur la conviction que le succès de leur entreprise passe par des employés mobilisés et heureux et que cet état contribue, par le fait, même, à la qualité des soins offerts.

Évolution 2010-2018 du burnout en Belgique et intérêt de l’utilisation conjointe de deux outils de diagnostique

Source : SFP Emploi
Une nouvelle étude réalisée à la demande du SPF Emploi (Belgique) porte sur le burn-out, avec un double objectif : mesurer sa prévalence de celui-ci et des personnes souffrant d’un mal-être au travail en Belgique ; adapter l’outil de détection précoce du burn-out créé en 2013 pour aider les travailleurs, les médecins généralistes et les médecins du travail.

Apprendre à gérer le stress pour cultiver des équipes plus performantes

Source : Infopresse
Si la question de bien-être au travail fait son émergence depuis quelque temps, c’est que la pression est grande, les délais sont courts et les professionnels se sentent surchargés. Comment détecter le stress dans son équipe? Quels outils utiliser pour aider les employés à en diminuer les impacts négatifs?

B.C. extends PTSD presumption to nurses, care aids, dispatchers

Source : Canadian Occupational Safety.
Les répartiteurs d’urgence, les infirmières et les assistants de santé financés par l’État en Colombie-Britannique ont maintenant un accès plus facile à l’indemnisation des accidents du travail pour les troubles mentaux résultant d’un traumatisme lié au travail. En vertu des nouvelles modifications apportées au règlement, si ces travailleurs développent un trouble de santé mentale, cela sera présumé être attribuable à la nature de leur travail. Dans le cas d’une condition présomptive, il n’est plus nécessaire de prouver que la maladie ou le trouble du demandeur est lié au travail une fois le diagnostic formel posé.