The role of collective affective commitment in the relationship between work–family conflict and emotional exhaustion among nurses: a multilevel modeling approach

Source : BMC Nursing.
Les conflits travail-famille constituent un problème crucial en soins infirmiers en raison des conditions difficiles du travail, telles que des quarts de travail pénibles, une charge de travail physique et émotionnelle et une implication intense du patient. En utilisant une approche à plusieurs niveaux, cette étude a examiné le rôle modérateur de l’engagement affectif collectif en tant que ressource protectrice dans la relation entre les conflits travail-famille et l’épuisement émotionnel.

Perceived stress and sickness absence: a prospective study of 17,795 employees in Denmark

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Les objectifs étaient d’examiner (1) l’association éventuelle entre le stress ressenti et l’absence pour maladie, et si cette association (2) différait en fonction du sexe et (3) était plus forte lorsque seule une absence pour maladie de longue durée (≥ 31 jours) avait lieu L’absence de maladie de longue durée (≥ 1 jour) a été incluse. De plus, différents seuils pour la durée des absences pour maladie ont été appliqués.

Impact of Psychological Empowerment on Workplace Bullying and Intent to Leave

Source : JONA: The Journal of Nursing Administration.
Les infirmières gestionnaires confrontées à l’intimidation se débrouillent de différentes manières. Certaines ont des niveaux plus élevés d’autonomisation et de résilience, alors que d’autres subissent davantage d’impacts négatifs. L’objectif de cette étude était de comprendre le lien entre l’autonomisation psychologique, l’intimidation en milieu de travail et l’intention de quitter chez les infirmières gestionnaires.

Organizational change and employee mental health: A prospective multilevel study of the associations between organizational changes and clinically relevant mental distress

Source : Scandinavian Journal of Work, Environment & Health.
Le présent document visait à élucider la relation entre l’exposition à des changements organisationnels distincts, multiples ou répétés, tant au niveau individuel qu’au niveau de l’unité de travail, et la détresse mentale cliniquement pertinente subséquente chez les employés deux ans après le changement.

Job satisfaction and mental health of temporary agency workers in Europe: a systematic review and research agenda

Source : Work & Stress.
L’actuelle revue systématique de la littérature a pour objectif d’analyser les associations entre le travail intérimaire, la satisfaction au travail et la santé mentale en Europe, ainsi que de définir un futur programme de recherche.

Consideration of psychosocial factors in workplace risk assessments: findings from a company survey in Germany

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Les risques psychosociaux liés au travail constituent un problème de plus en plus important dans les politiques de sécurité et de santé au travail (SST). En Allemagne, comme dans de nombreux autres pays européens, les employeurs sont légalement tenus de réaliser des évaluations des risques sur le lieu de travail et de prendre en compte les facteurs psychosociaux. Le but de cette étude était d’élargir les preuves empiriques encore rares et fragmentaires sur la mesure dans laquelle les employeurs se conforment à ces obligations, ainsi que sur les déterminants possibles de leur comportement.

Is effort–reward imbalance at work associated with different domains of health functioning? Baseline results from the French CONSTANCES study

Source : International Archives of Occupational and Environmental Health.
Dans cette étude, nous avons analysé les associations entre un environnement de travail psychosocial néfaste pour la santé et un ensemble complet de mesures subjectives et objectives du fonctionnement en matière de santé couvrant les trois domaines du fonctionnement affectif, cognitif et physique.

Une démarche paritaire de prévention pour contrer les effets du travail émotionnellement exigeant dans les centres jeunesse

Source : IRSST
Dans les centres jeunesse, le travail est généralement caractérisé par une demande émotionnelle élevée, attribuable aux contacts fréquents avec des enfants et des familles en crise, et par le manque de ressources nécessaires pour gérer cette demande émotionnelle. Cette étude avait pour objectif principal d’implanter et d’évaluer une intervention préventive paritaire visant à contrer les effets du travail émotionnellement exigeant (TÉE) chez les travailleurs des centres jeunesse.