Preventing slips, trips and falls in the workplace

Source : Workers’ Compensation Board of British Columbia
Ce guide, rédigé à l’intention des employeurs et des comités paritaires de santé et de sécurité, décrit les idées fausses courantes sur les glissades, les trébuchements et les chutes, ainsi que les facteurs qui contribuent à les provoquer. Il explique également comment les employeurs peuvent gérer efficacement les risques en identifiant les dangers et en mettant en œuvre des contrôles liés à divers facteurs, notamment la conception du lieu de travail, le revêtement de sol, les procédures de nettoyage et les chaussures des travailleurs.

Slip-resistant footwear reduces slips among National Health Service workers in England: a randomised controlled trial

Source : Occupational and Environmental Medicine, 14 janvier 2021.
Cet essai contrôlé randomisé multicentrique a évalué l’efficacité des chaussures antidérapantes classées 5* GRIP pour prévenir les glissades sur le lieu de travail, par rapport aux chaussures habituelles (groupe témoin). L’étude, menée sur 14 semaines et impliquant 4553 employés du Service national de santé (NHS), a montré une réduction statistiquement significative du taux de glissement dans le groupe d’intervention par rapport au groupe de contrôle.

Qu’importe votre milieu de travail, ne prenez pas les chutes de même niveau à la légère!

Source : Convergence SST, 2020.
Qui n’a jamais été victime ou témoin d’une chute de même niveau? Ce type de chute est reconnu comme étant l’un des accidents les plus courants dans toute entreprise. La plupart de ces événements fâcheux sont souvent qualifiés de légers, de banals, de ridicules ou de drôles. Mais attention! Ils peuvent entraîner des blessures sérieuses telles les contusions, les foulures, les entorses, les luxations, ou même des lésions graves : fractures, traumatismes crâniens, commotions cérébrales… et parfois même, la mort.

Aide à domicile [Dossier]

Source : Travail et sécurité. Le mensuel de la prévention des risques professionnels, 2020-11.
Manutentions, chutes, accidents de la route… les accidents du travail sont très fréquents dans le secteur de l’aide à domicile. L’analyse des situations de travail, l’organisation du travail, le déploiement d’aides techniques et la formation aux risques professionnels sont autant de leviers pour améliorer les conditions de travail des salariés.

Critères de stabilité des échelles et des escabeaux

Source : IRSST
L’étude présentée vise à déterminer les limites de stabilité lors de l’utilisation d’échelles portatives et escabeaux. Ces limites de stabilité ont été déterminées en fonction du type de surface en pied et en tête d’échelle, de la hauteur du travailleur sur l’échelle, et pour des angles inclus dans les limites fixées par les règlements provinciaux : 70,5 ° et 75,5 °, pour différentes positions. Les essais ont été réalisés en laboratoire.

Chutes de hauteur : évaluation en conditions réelles des garde-corps en bois et métalliques – Prévention au travail

Source : Prévention au travail.
Les statistiques le confirment : les chutes de hauteur sont un véritable fléau dans le milieu de la construction au Québec. En 2017, tous secteurs confondus, 10 travailleurs en sont morts, ce qui représente 16,1 % des décès au travail, soit la troisième cause de mortalité pour l’année de référence. Les chutes sont aussi la deuxième cause d’accidents quant aux coûts : 397 millions de dollars par année pour la période 2010- 2012.

Prévenir les chutes et glissades extérieures

Source : Objectif prévention.
Quoi de plus banal que de glisser sur la neige, sur la glace ou sur un sol inégal pendant la saison hivernale ? Pourtant, la quête du risque zéro en cette matière est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît ! En témoigne la démarche en prévention des chutes extérieures réalisée par l’équipe de prévention du CIUSSS de la Capitale-Nationale. Voici quelques conseils tirés de cette expérience.

Hospital Flooring Safety and Health: Knowledge Gaps and Suggestions

Source : International Journal of Occupational Safety and Ergonomics.
Les incidents de chute sont l’une des principales appréhensions en matière de sécurité dans l’industrie hospitalière. Bien que la rugosité de la surface du plancher puisse réduire les risques de chute, il reste des controverses sans réponse entre l’atteinte et le maintien d’une efficacité de nettoyage hygiénique et la prise en compte adéquate des conditions de sécurité des revêtements de sol. Ainsi, la présente étude passe en revue de façon critique l’état de la recherche et des pratiques acceptées en matière de sécurité des revêtements de sol hospitaliers et de contrôles sanitaires. La littérature saillante a été identifiée en recherchant des mots clés et des expressions dans les bases de données de PubMed, Web of Science, MEDLINE, SCOPUS et ScienceDirect pour trouver des réponses aux principales questions sur les sols d’hôpitaux. Une analyse exhaustive a permis d’établir que les causes sous-jacentes des chutes à l’hôpital et des maladies infectieuses attribuables aux revêtements de sol étaient principalement liées aux types et aux matériaux de plancher, aux produits chimiques, aux matériaux et méthodes de nettoyage, à l’entretien et aux propriétés antidérapantes. Les résultats de cette étude suggèrent plusieurs mesures importantes pour faire progresser la recherche et la pratique en matière de santé et de sécurité des revêtements de sol dans les hôpitaux. PMID: 31679473

A Risk Management Look at Employee Trips and Falls

Source : Hospital Employee Health.
Les chutes et les glissades ont été le deuxième événement le plus souvent à l’origine de blessures et de maladies professionnelles dans les hôpitaux, représentant 25 % de toutes les blessures signalées par les employés. La prévention des chutes chez les employés commence par les cibles faciles, comme les revêtements de sol, les tapis, les chaussures et le déneigement et le déglaçage. Les professionnels de la santé des employés devraient également examiner ce qui rend l’environnement hospitalier dangereux pour les travailleurs – y compris les aveuglements potentiels d’une concentration intense sur leurs tâches.