Study shows nurses get less sleep the nights before they’re scheduled to work

Source : Safety & Health.
Les infirmières dorment près de 90 minutes de moins avant les quarts de travail que les jours où elles ne travaillent pas, selon une étude récente… En plus des temps de déplacement et des responsabilités personnelles, les chercheurs ont cité la prévalence du travail par quarts et des quarts de 12 heures en soins infirmiers comme des déclencheurs possibles du manque de sommeil chez les infirmières.

A patient sink tap facilitating carbapenemase-producing enterobacteriales transmission

Source : Journal of Hospital Infection.
Les entérobactériens producteurs de carbapénase (ECP) peuvent coloniser l’intestin, mais peuvent aussi sont porteurs de marqueurs multirésistants aux médicaments, souvent associés à une mortalité accrue. L’incidence de l’ECP augmente en fonction de facteurs de risque, notamment l’hospitalisation antérieure (dans les hôpitaux où l’ECP est endémique), les maladies graves, l’utilisation de dispositifs invasifs, l’exposition aux antibiotiques à large spectre et aux voyages internationaux [3,4]. L’ECP peut se propager par un manque d’hygiène des mains, par l’environnement du service ou par la colonisation par l’eau. Des recherches antérieures ont montré que Klebsiella pneumoniae, qui produit de la carbapénase, se transmet par bassin au patient.